# La Liste du Mercredi
ANNONCES EN TOUS GENRES

 
www.listedumercredi.fr
 
     
     

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Liste du Mercredi n°668
le 13/10/21 par l'idiot du vill@ge

” De mon quatrième étage donnant sur l’infini, dans l’intimité plausible
de la fin du jour qui se produit sous mes yeux, penché à la fenêtre
sur le début des étoiles — mes songes accordent leur rythme à
la distance offerte pour des voyages vers des pays inconnus,
ou supposés, ou simplement impossibles.


Fernando Pessoa



” La fenêtre est grande ouverte sur l'été.
Mon regard aujourd'hui revient plusieurs
fois vers ce cadre sensible. “

Hervé Micolet


” On s'interpelle d'une fenêtre à l'autre... “

Fabienne Swiatly




 

Fenêtres  ( sur tous les rêves du monde )

 

 

La fenêtre


Mon fauteuil d'analyste près de la fenêtre : feuil­lage de l'arbre, chant des oiseaux. La table où j'écris : toujours au bord d'une fenêtre ; dans la maison de l'été, elle s'ouvre sur la lande, un petit bois et au loin la mer. Il arrive qu'une hirondelle vive et affolée me fasse une visite et volette un mo­ment dans la pièce.
Contraste avec l'appartement de mon enfance : la fenêtre, face à mon bureau d'écolier, donnait sur le mur d'un garage désaffecté.
En avion, obtenir le siège près du hublot ; dans le train, le coin fenêtre. Regret que dans les trains d'aujourd'hui, il ne soit plus possible de rabattre les grandes fenêtres du couloir longeant les compartiments, de se pencher malgré l'interdiction en trois langues, quitte à attraper des escarbilles.
Détestables, ces chambres d'hôtel climatisées avec leurs vitres inamovibles.
Plaisir de rouler en voiture décapotée sur de petites routes de campa­gne. Là, pas d'enfermement dans l'«habitacle», mais l'air libre, le vent, quelques gouttes de pluie, je suis dehors et dedans, dans un champ et sur mon siège.
Les fenêtres des peintres : Vermeer, Friedrich, Bonnard — surtout Bonnard. Des femmes à la fenêtre, le regard tourné vers le jardin tout proche ou vers les lointains, le ciel, l'invisible, à moins que ce ne soit sur le vide. Des représentations d'hommes à la fenêtre, sans doute y en a-t-il, je ne m'en souviens pas, ou alors ils se tiennent sur un balcon d'où ils peuvent surplomber la ville. Les hommes ignoreraient-ils le désir d'autre chose ?
Je pourrais retracer les étapes de ma vie comme une succession de fenêtres qui s'ouvrent : les sorties hors de notre quartier et loin de la famille avec les camarades, l'apprentissage des langues étrangères, la classe de philosophie, mes premiers voyages hors frontières, mes amours (pas toutes...), mes lectures et relectures, mon analyse sur le divan, mes analyses dans le fauteuil.
Paradoxe : j'insiste pour que les portes, elles, soient fermées : chaque pièce doit avoir son usage propre, bien délimité.
Ma «topique» subjective est à la fois celle des fenêtres ouvertes et de la chambre à soi.


 

in Les fenêtres, Jean-Bertrand Pontalis

 

****

 

Les Fenêtres

Celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. Ce qu’on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie.

Par delà des vagues de toits, j’aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j’ai refait l’histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.

Si c’eût été un pauvre vieux homme, j’aurais refait la sienne tout aussi aisément.

Et je me couche, fier d’avoir vécu et souffert dans d’autres que moi-même.

Peut-être me direz-vous : « Es-tu sûr que cette légende soit la vraie ? » Qu’importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m’a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis ?

 

in Poèmes en prose, Charles Baudelaire

****

 



Les Fenêtres

1

Il suffit que, sur un balcon
ou dans l’encadrement d’une fenêtre,
une femme hésite…, pour être
celle que nous perdons
en l’ayant vue apparaître.

Et si elle lève les bras tendre vase
pour nouer ses cheveux,
combien notre perte par là
gagne soudain d’emphase
et notre malheur d’éclat!


2

Tu me proposes, fenêtre étrange, d’attendre ;
déjà presque bouge ton rideau beige.
Devrais-je, ô fenêtre, à ton invite me rendre ?
Ou me défendre, fenêtre ? Qui attendrais-je ?

Ne suis-je intact, avec cette vie qui écoute,
avec ce coeur tout plein que la perte complète ?
Avec cette route qui passe devant, et le doute
que tu puisses donner ce trop dont le rêve m’arrête ?


3

N’es-tu pas notre géométrie,
fenêtre, très simple forme
qui sans effort circonscris
notre vie énorme ?

Celle qu’on aime n’est jamais plus belle
que lorsqu’on la voit apparaître
encadrée de toi; c’est, ô fenêtre,
que tu la rends presque éternelle.

Tous les hasards sont abolis. L’être
se tient au milieu de l’amour,
avec ce peu d’espace autour
dont on est maître.


4

Fenêtre, toi, ô mesure d’attente,
tant de fois remplie,
quand une vie se verse et s’impatiente
vers une autre vie.

Toi qui sépares et qui attires,
changeante comme la mer, —
glace, soudain, où notre figure se mire
mêlée à ce qu’on voit à travers;

échantillon d’une liberté compromise
par la présence du sort;
prise par laquelle parmi nous s’égalise
le grand trop du dehors.


5
Comme tu ajoutes à tout,
fenêtre, le sens de nos rites :
Quelqu’un qui ne serait que debout, .
dans ton cadre attend ou médite.

Tel distrait, tel paresseux,
c’est toi qui le mets en page :
il se ressemble un peu,
il devient son image.

Perdu dans un vague ennui,
l’enfant s’y appuie et reste;
il rêve… Ce n’est pas lui,
c’est le temps qui use sa veste.

Et les amantes, les y voit-on,
immobiles et frêles,
percées comme les papillons
pour la beauté de leurs ailes.


6
Du fond de la chambre, du lit, ce n’était que pâleur qui sépare,
la fenêtre stellaire cédant à la fenêtre avare
qui proclame le jour.
Mais la voici qui accourt, qui se penche, qui reste :
après l’abandon de la nuit, cette neuve jeunesse céleste
consent à son tour !

Rien dans le ciel matinal que la tendre amante contemple,
rien que lui-même, ce ciel, immense exemple :
profondeur et hauteur!

Rainer Maria Rilke

_____________________________________________________________________

NB : (espaces=nospam) : Si vous répondez par mail aux annonces, n'oubliez pas de retirer les espaces de chaque côté de l' @.

_____________________________________________________________________

# VENDS
Par delphine1000 @ gmail.com (espaces=nospam) [Caluire]


Bonjour,

Je vends 2 billets pour le concert des Ogres de Barback
Jeudi 14 octobre à 20h
Au Radiant de Caluire
acheté 28€/ pièce vendu 25€/pièce

Faites vite !


# COLOCATION
Par paquerette.bou @ laposte.net (espaces=nospam) [Lyon]


Avis de recherche de coloc !

Coloc à deux, dans un appartement spacieux - avec un hamac et plein de coussins pour faire la sieste !
Et une coloc végétarienne, écoféministe et dynamique !

Chambre grande et lumineuse, avec un loyer de 450 euros TTC

Si tu es intéressé.e, merci de m'envoyer un email !


# VENDS
Par voicelsa @ gmail.com (espaces=nospam) [Lyon]



 


 

 

 

 

Bonjour,

Je vends un bureau Ikea brun noir.
Largeur : 140 cm
Hauteur : 73 cm
Profondeur : 65 cm
Bon état.

Prix : 40 euros

A récupérer sur les Pentes de la Croix-Rousse.

Veuillez me contacter par mail.



# BOUTEILLE À LA MER
Par nathan.teulade @ hotmail.fr (espaces=nospam) [St Romain de Popey]

 
Bonjour la liste!


Je possède un petit atelier artisanal de jus de fruits pasteurisé dans l'ouest lyonnais, et je suis à la recherche en ce début d'automne, à sauver de la pourriture tous les fruits non ramassés, tombés aux pieds des arbres...!
Pommes bien-sûr, mais aussi poires et coings.

Je presse à domicile, mais peut me déplacer pour venir chercher, ou même cueillir les fruits au besoin.
L'échange peut se faire de manière monétaire, de troc en rendant une partie du jus réalisé, mais j'accepte bien entendu également les dons!

Si vous êtes intéressés, contactez moi par email.

Merci !

# VENDS
Par voicelsa @ gmail.com (espaces=nospam) [Lyon]


 


 

 

Bonjour,

Je vends un costume homme noir anthracite neuf (veste et pantalon) jamais porté, sauf pour la photo ;-) de la marque Jules.

Taille : 38 (slim)
Prix : 40 euros (120 euros en magasin)

A récupérer sur les Pentes de la Croix-Rousse.

Merci de me contacter par mail.
(autres photos sur demande)


# PNEUMATIQUE

Par Paul Celan






# ATELIER
Par contact @ larsenaffect.fr (espaces=nospam) [Lyon]




Woorkshop en approche… profitons de ces premières vacances
pour s’élever, s’évader et oser!


Oser à tout âge faire l’expérience de la scène, oser s’incarner soi, oser incarner d’autres personnages, oser s’exprimer, oser la curiosité et oser la créativité!

La Cie vous propose un stage théâtre destiné aux enfants et adolescents
(dès 4ans).

Au programme:
- jeux et improvisations pour améliorer ou développer ses compétences théâtrales, prendre confiance en soi et partager des moments forts au sein du groupe.
- Expérimenter la scène en explorant son imaginaire, en apprivoisant son corps et en libérant ses émotions !!!
- Découverte du théâtre d’objet, consistant à utiliser des objets de la vie courante et à les faire vivre comme on le ferai avec des marionnettes.
- Pour clôturer le stage, nous accueillerons les parents pour un un temps partagé avec les enfants et l’intervenante.
Les enfants sont accueillis à la journée et évoluent dans un cadre privilégié.

Lieu:
24 rue Imbert-Colomès 69001 Lyon.
Pédibus tous les matins: départ place de la croix-rousse.

Dates:
Du lundi 25 au vendredi 29 octobre 2021,
de 10h à 16h
, pique-nique tiré du sac
Coût : 100€ par personne + 20€ d’adhésion à l’association Cie Larsen Affect

Intervenante :
Clémence Schirmer (Comédienne et metteure en scène de la compagnie)

Renseignements et inscriptions
au 06 51 27 48 87 ou par mail.
www.larsenaffect.fr


# COMMUNIQUÉ
Par fabiencharreton @ free.fr (espaces=nospam) [Lyon]


 



1001 livres à 1 et 0 €...


Dans le grenier de TERRE DES LIVRES, retrouvez un vaste choix de livres d'occasion, et notamment deux tables de livres à O € et 1 €.

Ouverture de 13 à 18 h

www.terredeslivres.fr


TERRE DES LIVRES

86 rue de Marseille 69007 Lyon
04 78 72 84 22 ou 09 505 884 22
T1 : Arrêt Rue de l'Université
T2 : Arrêt Centre Berthelot

# ATELIER
Par contact @ larsenaffect.fr (espaces=nospam) [Lyon]




Workshop en approche… profitons d’un temps privilégié pour
s’élever, s’évader et oser!


Oser à tout âge faire l’expérience de la scène, oser s’incarner soi, oser incarner d’autres personnages, oser s’exprimer, oser la curiosité et oser la créativité!
Quelques jours encore pour hésiter un peu, beaucoup, pas du tout!

Rejoignez-nous pour profiter d’un week-end théâtre : À la rencontre du personnage.
En immersion totale dans les ateliers de AU46, nous vous proposons le temps d'un weekend d'explorer votre potentiel créatif.

Ce stage ciblé sur vous, vous invite à sortir de votre zone de confort dans la sécurité et la confiance d’un travail collectif bienveillant: invitation au lâcher prise, à la découverte de vous-même, à la rencontre de l'autre …

Dans un cadre propice à la création de votre personnage, nous approfondirons les outils et techniques théâtrales comme les émotions, la respiration, l’espace, le rythme, l’écoute collective, l'imaginaire, la spontanéité …

Pour nourrir notre travail, nous tenterons de faire résonner des extraits de " Letrres non-écrites" de David Geselson. L'auteur propose une anthologie de toutes les lettres qu'il a rédigées pour d’autres personnes qui n’ont jamais pu ou su les écrire elles-mêmes…

Dates:
Du samedi 23 au dimanche 24 octobre 2021
de 11h à 18h


Lieu:
AU46,
46 rue de Cuire 69004 Lyon

Coût :
100€ par personne + 20€ d’adhésion à l’association Cie Larsen Affect

Intervenante :
Clémence Schirmer (Comédienne et metteure en scène de la compagnie)

Renseignements et inscriptions
au 06 51 27 48 87 ou par mail.
www.larsenaffect.fr


# POETES D'OCTOBRE
Par Vladimir Støck


Fenêtres sur

On ne saurait se perdre
Il y aura toujours des fenêtres
Sur d'autres horizons à conquérir

Lire les livres à rebours
Caresser les lignes à rebrousse-poil
Aérer les mots des phrases usitées
De n'avoir touché les centres nerveux

Mourir un recueil de poésie dans la poche
Sur une route sans direction
Anonyme parmi l'asphalte et le gravier

Trop de bruits — nous entourent
Pour qu'il n'y ait qu'un sens unique
Tant de choses à écarter
Pour être enfin seul et serein

Alors tenter l'inconnu comme issue


# ATELIER
Par julienberlusconi @ yahoo.fr (espaces=nospam) [Lyon]





Quand et comment amorcer sa reconversion professionnelle ?

Atelier participatif gratuit
En ligne · 1h30 · jeudi 14 octobre à 12h30

Vous sentez l’amorce d’un virage professionnel,
ou bien vous êtes dans le brouillard ?

Profitez d’un temps convivial et profond à la fois,
pour affiner votre stratégie.

Avec des outils simples, cet atelier vous permettra de :

- Discerner plus clairement votre situation
- Sentir le rythme naturel de votre changement pour vous y
synchroniser
- Identifier vos prochaines étapes
- Décider par vous-même : j’y vais où j’y vais pas ?

Vous découvrirez également le Bilan de compétences par le sens,
une approche sensible et personnalisée pour celles et ceux qui ne veulent
pas rentrer dans une case ;-)


Plus d'info et pour réserver


# COURS
Par cecile @ souffle-energie.fr (espaces=nospam) [Lyon]

 

 

 

 

 

 

Stage week-end
23 et 24 octobre 2021
à Lyon


Sophrologie - Respiration -
Relaxation sonore

Deux jours d’apports théoriques et de pratiques pour :
- se détendre et se ressourcer
- connaitre le mécanisme physiologique du stress et des émotions, pour mieux comprendre son impact sur notre santé et notre immunité
- acquérir des outils concrets de régulation
- expérimenter des exercices corporels et respiratoires simples et bénéfiques à la préservation de la santé.

Retrouvez toutes les infos sur la page ‘’Particuliers/Ateliers collectifs’’ du site
www.souffle-energie.fr

Au plaisir de vous rencontrer.
Cécile – sophrologue / sonothérapeute / formatrice.


# RELAIS D'INFORMATION / AGENDA
 
Par communication @ clochardscelestes.com (espaces=nospam) [Lyon]




Cette semaine, au Théâtre des Clochards Célestes :

L'AMOUR EST UN FRANC-TIREUR
Une trilogie de Lola Arias par la Compagnie Argoti

Lola Arias nous propose un monde post-apocalyptique avec pour toile de fond un quartier de Buenos Aires, en Argentine. C’est sa porte d’entrée pour émettre des hypothèses, débattre et se confronter à la société dans laquelle nous vivons.

L’amour est un franc-tireur, ce sont des histoires d’amour qui mettent en scène des couples : petites sociétés en lutte et en mouvement, qui se heurtent à leurs limites et contradictions. De ces conflits naît une poésie qui déplace notre regard et ouvre une brèche par laquelle le rêve s’insère pour créer un état d’incertitude palpable qui ne tient qu’à un fil invisible. C’est ce fil qui lie les individus entre eux qui fascine Gabriela Alarcón. Ce lien fait de fonctionnements répétés, de rôles attribués et de rapports normés entre les femmes et les hommes. C’est en questionnant notre propre rapport aux relations que nous tentons, une énième fois, de déchiffrer ce qu’on appelle, l’amour.

A PARTIR DE 16 ANS
DUREE : 1H45

Jusqu'au 17 octobre:
Tous les jours à 19h30 / Sam. et Dim. à 16h30

Théâtre des Clochards Célestes / 51 rue des Tables Claudiennes 69001 Lyon

+ d'infos & résas : www.clochardscelestes.com


Par mouvmusic10 @ outlook.fr (espaces=nospam) [Lyon]



ATELIER (3h)
DANSE LIBRE MALKOVSKY-DUNCAN

avec PIANO (piano de concert)
Mouvement naturel & Musique

Centre de la Voix Rhône-Alpes
LYON 9e • Métro Gorge-de-Loup

« Dans le sillage d'Isadora Duncan »

Prochain atelier :
Samedi 16 OCTOBRE - 15h30-18h30
Tarif découverte 15€
Débutant·e bienvenu·e

La Danse libre Malkovsky-Duncan épouse et rend visible les lois universelles de la Musique. De même, la Danse libre épouse et rend visible les·lois·universelles du Mouvement·naturel.

>>> Infos & Inscription > Centre de la Voix / 04 72 19 40 93


Par communication @ clochardscelestes.com (espaces=nospam) [Lyon]




Cette semaine, au Théâtre des Clochards Célestes :

LES JOURS NOIRS DE LA LIONCESSE
Fable burlesque à partir de "Mangeclous et les valeureux d'Albert Cohen
Par le Théâtre Oblique

Mangeclous, le célèbre et fantasque faux avocat de l’île de Céphalonie, va devoir faire face à l’évasion de la lionne du zoo ! Récit fantastique et pittoresque, le spectacle présente Mangeclous et ses enfants, leur visite au zoo puis l’évasion de la lionne provoquant la panique dans l’île. Mangeclous va devoir user de toute sa folle inventivité pour sauver ses compatriotes…

S’inscrivant dans le projet d’adaptation théâtrale du roman Belle du Seigneur d’Albert Cohen par le Théâtre Oblique, Les Jours Noirs de la Lioncesse est une forme légère et tout public qui mélange registre épique et théâtre d’objet. Un spectacle qui se prête parfaitement à l’écoute d’un public familial : les enfants entrent par la porte du conte, les adultes par l’humour de Cohen.

A PARTIR DE 8 ANS
DUREE : 45 MIN

Du 16 au 24 octobre:
Tous les jours à 10h30 et à 14h30 / Sam. et Dim. à 10h30 et à 16h30
Relâche le lundi

/ PETITE SALLE / 47 rue des Tables Claudiennes - 69001 Lyon

+ d'infos & résas : www.clochardscelestes.com


Par Cecilia.DEVARINE @ arhm.fr (espaces=nospam) [Lyon]




# VIDEO DE LA SEMAINE
Par l'idiot du vill@ge



# NOTE DE BAS DE PAGE


Le front contre la fenêtre, la ville se recouvre de ta buée.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 




2006-2018 © listedumercredi.fr - version 2.0