# La Liste du Mercredi
ANNONCES EN TOUS GENRES

 
www.listedumercredi.fr
 
     
     

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Faire un Don

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Liste du Mercredi n°532
le 23/05/18 par l'idiot du vill@ge

 

 

” La montée vers l'échafaud, l'ascension en plein ciel, l'imagination
pouvait s'y raccrocher. Tandis que, là encore, la mécanique
écrasait tout : on était tué discrètement, avec un
peu de honte et beaucoup de précision.


L'Etranger, Albert Camus

 

” Et si je suis ici, en parcours, en attente, en suspension,
en déplacement, hors-jeu, hors vie, provisoire,
pratiquement absent, pour ainsi dire pas là.


Dans la solitude des champs de coton, Bernard-Marie Koltès



 

Bad Karma, je positive ( Fait d'hiver )

 


et ce que le procureur a dit, c’est qu’un homme ne doit pas mourir pour si peu, qu’il est injuste de mourir à cause d’une canette de bière que le type aura gardée assez longtemps entre les mains pour que les vigiles puissent l’accuser de vol et se vanter, après, de l’avoir repéré et choisi parmi les autres, là, qui font leurs courses, le temps pour lui d’essayer – c’est ça, qu’il essaie de courir vers les caisses ou tente un geste pour leur résister, parce qu’il pourrait comprendre alors ce que peuvent les vigiles, ce qu’ils savent, et même en baissant les yeux et en accélérant le pas, s’il décide de chercher le salut en marchant très vite, sans céder à la panique ni à la fuite, le souffle retenu, les dents serrées, un mouvement, ce qu’il a fait, non pas tenter de nier lorsqu’il les a vus arriver vers lui et qu’ils se sont, je ne dirais pas abattus sur lui, parce qu’ils étaient lents et calmes et qu’ils n’ont pas du tout
fondu comme l’auraient fait, disons, des oiseaux de proie, non, pas du tout, au contraire ils se sont arrêtés devant lui et c’était très silencieux, tous, ils étaient plutôt lents et froids quand ils l’ont encerclé et il n’a pas eu un mot pour contester ou nier car, oui, il avait bu une canette et aurait pu les remercier de la lui avoir laissé finir, il n’a pas dit un mot et dans ses yeux il a laissé le jeu ouvert de la peur mais c’est tout, tu comprends, il avait juste envie d’une bière, tu sais ce que c’est l’envie d’une bière, il voulait rafraîchir sa gorge et enlever ce goût de poussière qu’elle avait et qui ne le lâchait pas, va savoir, un jour comme aujourd’hui, un après-midi où la lumière était blanche comme une lame de couteau brillant sous un néon dans une cuisine

[...]

mais, il s'en foutait de ça, c'était de savoir qu'il aurait pu, qu'il pourrait si la vie tenait encore en lui, ce besoin de savoir que ça se tient là, tout près, que le monde n'est pas fermé et qu'on peut l'ouvrir un peu, de temps à autre, pour le regarder de plus loin, alors il te dirait, je sais bien que je fais le mort mieux que personne, mais je ne me plains pas parce que, l'amour, je l'ai fait si souvent, je l'ai rencontré si souvent, des visages et des prénoms, des voix et des mains, des odeurs, des parfums et des sexes, alors je ne me plains de rien sauf d'avoir glissé trop vite, si vite, dans la mort, de ne pas avoir su résister un peu, mais, je te l'ai dit, toujours cette connerie d'espoir qui me fait croire que ça va s'arranger, ça va aller, qu'est-ce que tu en penses ? tu ne crois pas que si les gens voulaient ça vaudrait le coup d'attendre le plus longtemps possible de ce côté-là de la vie ? mais ça, c'est encore une façon d'espérer un truc, comme au dernier moment, quand il y avait cette voix qui continuait et répétait, pas maintenant, pas comme ça, jusqu'à ce qu'elle se taise elle aussi et s'efface dans un chuchotement, trois fois rien, un sifflement, sa voix à lui qui continuera dans ta tête, à murmurer, à répéter toujours pas maintenant, pas maintenant, pas comme ça, pas maintenant -


in Ce que j'appelle oubli*, Laurent Mauvignier

 

* Cette fiction est librement inspirée d’un fait divers, survenu à Lyon, en décembre 2009.

_____________________________________________________________________

NB : (espaces=nospam) : Si vous répondez par mail aux annonces, n'oubliez pas de retirer les espaces de chaque côté de l' @.

_____________________________________________________________________

 
# MESSAGE DU WEBMASTER


Bienvenue à la Liste du Jeudi,

nouvelle version de la Liste du Mercredi retardataire mais bien malgré nous.
Le serveur de messagerie Zimbra
, pour ne pas nommer le fauteur de troubles, étant par intermittence inaccessible depuis quelques semaines déjà, la diffusion de la Liste de ces derniers temps connait des retards récurrents.

Aussi, par ailleurs il est possible que nous n'ayons pas reçu certaines de vos annonces.
N'hésitez donc pas à nous signaler les demandes de publications qui seraient passées à la trappe.

Merci pour votre compréhension. Et à mercredi prochain, si tout va bien ...

Le webmaster


# BOUTEILLE A LA MER
Par bert.k @ orange.fr (espaces=nospam) [Lyon]


Bonjour !

Je recherche un professeur d'Harmonica sur Lyon
Un de vous, amis lecteurs, seriez-vous, ou connaitriez-vous quelqu'un qui connait quelqu'un qui serait prof d'harmonica ?!!

Merci !
Bertrand


# VENDS
Par saylydou @ hotmail.fr (espaces=nospam) [Lyon]




 

 

 

 

 

Bonjour,

je vends cause de déménagement urgent :

-un vestibule ancien en bois mais très bien entretenu 200 €

-une étagère simple en aggloméré 10 €

- un meuble bas de cuisine 3 portes. Facades peintes en marron.
État moyen 20 €

- un bureau blanc crème 2 petits tiroirs et tablette informatique 20 €


# DONNE
Par laurent.ziserman @ gmail.com (espaces=nospam) [Lyon]


Je donne une bonne cinquantaine de cartons de déménagement (des grands, et des plus petits idéals pour les livres),
à venir récupérer Rue Neyret sur les pentes de la Croix-Rousse.

Laurent


# BOUTEILLE A LA MER
Par rabeyron.isabelle @ orange.fr (espaces=nospam) [Lyon]


Il s'agirait plutôt d'une bouteille à la piscine !

Pour un jeune réfugié afghan sportif mais qui ne sait pas nager et souhaite apprendre, je cherche un maitre-nageur bénévole qui pourrait lui consacrer un peu de temps.Il vit actuellement dans un centre d'hébergement à Tassin (pas loin de la piscine d'Alaï), mais peut se déplacer.

Merci pour vos propositions et merci de faire suivre...


# MESSAGE
Par marion.beroud @ yahoo.fr (espaces=nospam) [Lyon]



 
Bonjour la liste,


Mon papa, installé au Burkina depuis 2010 a décidé de construire une clinique maternité en brousse pour réduire les risques de mort infantile en zone rurale.

Il a bien avancé les travaux, déjà 5 bébés sont nés là bas!

De nombreuses mamans sont suivies par Honorine, la sage femme. Ils ont besoins d'un coup de pouce pour continuer les travaux...
...à votre bon coeur...

Pas besoin de mettre beaucoup, mais si chacun met 2 ou 5€, on peut vraiment faire avancer les choses...!!


Faire un don et plus d'infos

Merci pour eux,
Marion



# RELAIS D'INFORMATION / AGENDA
 
Par crefadlyon @ gmail.com (espaces=nospam) [Lyon]


 
Atelier: Agir, l’action communautaire -
Saul Alinsky, le pragmatique.

Le samedi 2 et dimanche 3 juin 2018

Atelier autour du travail de Saul Alinsky. ”Rules for radicals“ est un ouvrage particulièrement revigorant pour s’approprier les questions de groupe: pour ? par ? avec ? qu'est ce qui fait ''communauté" ?

Pourquoi pensons-nous que Saul Alinsky est aujourd’hui une ressource
revigorante ?

- Parce que les objets de contestation et de luttes se multiplient ...
- Parce que nous voulons devenir plus efficaces dans/avec nos collectifs ...
- Parce que nous pouvons capter sa puissance d’agir, pour notre compte,
ici et maintenant ...

Nous proposons un atelier en 2 temps.

Le samedi 2 juin 10h -12h30 & 14h -17h30
arpentage (méthode de lecture collective pour découvrir l’ouvrage

Dimanche 3 juin 10h -12h30 & 14h -17h30
applications, transpositions, déclinaisons concrètes du “ressort Alinsky”

Ça se passe à l’Atelier d’éducation populaire du Crefad-Lyon
61 rue Antoine Primat - 69100 Villeurbanne

Toutes les infos sont ici
Pour vous inscrire ou pour plus d'information vous pouvez nous envoyer un mail.


Par renaudbechet @ yahoo.fr (espaces=nospam) [Lyon]




VIENS CHOISIR TES PARENTS !
Spectacle pour les enfants mais pas que...

" Tu aurais préféré avoir pour parents ceux de ton (ta) meilleur(e) ami(e), ton enseignant(e), ou même la boulangère si gentille ?
Et bien aujourd’hui, en exclusivité mondiale, tu vas pouvoir choisir tes parents !
Ils vont se présenter devant toi dans l’espoir d’être sélectionnés."
Inspiré d’un album de Claude Ponti, ce spectacle s’adresse aux enfants, anciens ou actuels, mais aussi aux parents.
Vous rirez tous de ces portraits burlesques.

Isabelle THEVENOUX et Renaud BECHET jouent seize couples de parents qui vont se succéder pendant 45 minutes dans un rythme effréné et burlesque.
Seize « types » de parents qui peuvent aussi être les différentes facettes d’un même couple.
A la fin, les enfants (même adultes) votent en dessinant leurs parents préférés, du spectacle ou pas, sur une seule grande fresque de papier.

En guise d'apéro, cett' petit'vidéo !

Par delphine.depraz @ pignonsurrue.org (espaces=nospam) [Lyon]



Envie de trouver votre future monture ?
De vendre votre bicyclette inutilisée ?
Ou encore de fêter la petite reine en famille avec animations cyclos
et musicale ?

FAITES DU VÉLO !
Samedi 2 juin de 10h à 17h
Place Guichard, Lyon 3e

** Bourse aux vélos d'occasion **
10h - 13h : Dépôt des vélos
14h - 17h : Vente des vélos

** Animations gratuites pour petits et grands **
Essai de vélos rigolos, vélo-blinder,
découverte de la mécanique cycle pour les enfants
Gravage antivol (Bicycode) au tarif préférentiel de 3€
Buvette & Fanfare

Toutes les infos


Par librairie @ lavirevolte.com (espaces=nospam) [Lyon]


« Je slame depuis quelques années, écris et dis, cherche à incarner ma langue.

J’ai vécu cet automne à Grenade, j’en suis revenu avec un recueil de poèmes, où il est question de l’Albayzín, de rencontres et d’exil. J’en dirai quelques-uns, accompagné de Caroline à la guitare et d’Emiliano aux n’goni et caxixis (entre autres).

Je fais partie du Cercle des poètes à la rue. Avec Slamouraï, Nos, L’Albatros, Gyslain, Coppélia, Grisppal et Lexa, nous animons des scènes ouvertes à Lyon, faisons des ateliers d’écriture, préparons un spectacle. Certains d’entre eux seront présents à la Virevolte pour slamer, puis échanger autour du slam et de la mise en voix.
»

Phosphore


www.lavirevolte.com


Par actus @ anciela.info (espaces=nospam) [Lyon]

Vous vous êtes toujours demandé comment être solidaire des personnes sans-abri que vous croisez près de chez vous ? Nous vous proposons une rencontre avec les associations lyonnaises avec qui agir !

Le mercredi 6 juin de 19h à 21h30
à La Maison de l’Environnement de la Métropole de Lyon,
14 avenue Tony Garnier, venez échanger avec les associations et découvrir les actions possibles.

Vous rencontrerez successivement des associations avec qui agir et des initiatives inspirantes de la région lyonnaise, sur différents thèmes :

Prévenir le passage à la rue
Faciliter l'accès à un hébergement
Rencontrer, orienter et accueillir
Agir sur la vie quotidienne


Pour nous permettre de prévoir le nombre de participants,
merci de vous inscrire ici

Cette rencontre fait écho au dossier du Magazine Agir à Lyon et ses alentours n°5, où nous partons à la rencontre de celles et ceux qui offrent de leur temps pour permettre de rendre la vie à la rue moins difficile mais aussi de créer des liens sociaux.. Et ils sont nombreux !

Pour vous abonner et recevoir ce numéro, www.anciela.info/lemagazine

Par communication @ salledesrancy.com (espaces=nospam) [Lyon]



Les Mutineries sont organisées par la MJC Jean Macé,
la Mpt Salle des Rancy et la MJC du Vieux Lyon

16h : OUVERTURE / Espace de lectures militantes / Fresque participative / Expo photos

17h : GUERRE – Et si ça nous arrivait ? / Lecture-spectacle de Janne Teller par la Cie Les Transformateurs

18h : PRATIQUES AMATEURS par les ateliers des MJC organisatrices

18h à 19h30 : T.H.E.F. / Organisation pour un théâtre féministe

19h30 : TRIPALIUM – Allégorie épique et bouffonesque du travail / Spectacle par la Cie Marzouk Machine

21h : LA RODA DE LA GUILL’ / Concert

Les Mutineries - Festival des arts militants, pour sa troisième édition, poursuit son exploration de notre société avec l’ambition d’y porter un regard décalé. Ainsi, le temps d’une journée, les arts de la rue investiront la place publique avec toute leur audace et leur irrévérence pour nous offrir un changement de focale. Ensemble nous pourrons questionner, examiner, s’indigner et pourquoi pas nous engager et agir sur le monde qui est le nôtre.

Dans l‘esprit des Mutineries, nous avons ouvert la parole militante à qui souhaite la prendre. Les adhérents de nos MJC ont pu livrer leur regard sur Mai 68, un thème qui s’est tout naturellement imposé en cette année de cinquantenaire.
Nous vous invitons à venir participer, intervenir, festoyer, célébrer avec nous les arts militants et Mai 68.


# VIDEO DE LA SEMAINE
Par l'idiot du vill@ge



# NOTE DE BAS DE PAGE


Toi aussi tu as un bon karma, tu vas aimer puis mourir.
 

 

 

 

 

 

 

 


 

 




2006-2018 © listedumercredi.fr - version 2.0